Une dictée pour se réconcilier avec l’orthographe

Quoi de mieux qu’une dictée pour promouvoir la langue française et en apprécier toutes ses subtilités et ses pièges tout en s’amusant ! Pour la 28e année, le Comité des Lettres de Grainville et de l’Histoire de la Durdent organisait sa dictée sur trois niveaux (primaires, juniors et adultes). Une participation très modeste, regrette le président Hubert Fambonne : 4 inscrits en primaire et 15 adultes seulement se sont prêtés à cet exercice.

Avant que ne commencent les épreuves, il a remercié la mairie qui a mis à la disposition de l’association sa bibliothèque, un lieu qui renferme plus de 2 000 ouvrages avec un but simple, redonner le plaisir de lire. Les remerciements sont allés également aux partenaires qui ont offert les lots et les correcteurs toujours fidèles. La dictée « adultes » était un extrait d’une nouvelle écrite par René-Maurice Fath intitulée Une idylle en pays de Caux. Deux candidates ont fait zéro faute, Catherine Gaston et Anne-Marie Wyseur, et 6 candidates moins de 5 fautes : Maud Prost, Maryline Dubos, Aurélie Petit, Nelly Dam, Véronique Lacour et Marguerite Boulard. Franck Foiret, maire de la commune, a remis des livres à chaque participant.

L’association participera à la Journée nationale des moulins le 3e dimanche de juin et a un projet de réédition d’un roman dont l’action se situe dans la vallée.

source et photo : Paris-Normandie du 21 mars 2018

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Accessibilité